Le chateau de Costaérès

Le chateau de costaérès est en fait un gros manoir de style néo-médiéval caractéristique des grandes maisons de villégiature de la fin du XIXe siècle. Cette batisse s’est achevée vers 1896 (1899, date d’ imposition du cadastre) par l’ ingénieur Lanmoniez et l’entrepreneur lannionnais Pierre Le Tensorer et est édifiée sur un îlot acheté vers 1892 à un Perrosien qui y cultivait des pommes de terre et faisait sécher du lichen et du poisson.  En effet, ce château a pris le nom de l’îlot d’un hectare sur lequel il a été construit : Costaérès qui vient de coz-seherez (kozh-sec’herezh en breton moderne) et qui signifie « vieille sècherie ».  L’îlot est situé sur la commune de Trégastel, face aux plages de Tourony et de Saint Guirec (Ploumanac’h), et séparé de cette dernière par le chenal du port de Ploumanac’h formé par la rivière du grand Traouiero. Il est accessible à marée basse via la plage de Tourony. A noter tout de meme que c’est un site privé, il se se visite donc pas.

Localisation du chateau :


Agrandir le plan

L’ aménagement intérieur de la villa aurait été conçu avec le bois de récupération d’ un bateau échoué et l’édifice à volumétrie complexe issue de plusieurs agrandissements, est réalisé en granit rose issu des carrières de La Clarté. Le toit est en ardoise. Après 1900, date du décès du propriétaire, sa fille, Sofia Abakanowiecz, devenue madame Poray, fait agrandir la villa d’ une aile en retour sur la façade postérieure. Durant la Seconde Guerre mondiale, la villa est réquisitionnée par l’ armée allemande, et subit quelques dommages intérieurs. Un incendie en 1990 détruit en partie l’ intérieur de l’ édifice. De nombreuses personnalités polonaises sont venues séjourner à Costaérès, depuis l’ Entre-deux-guerres des personnalités du spectacle y séjournent.

A noter : L’image du chateau sur son ilôt est souvent utilisée pour illustrer cartes postales et guides touristiques de la Côte de Granit Rose et des Côtes-d’Armor


Plusieurs personnalités ont séjourné au chateau :

  • Bruno Abakanowicz, ingénieur mathématicien, commanditaire de l’ouvrage.
  • Władysław Mickiewicz, écrivain, fils aîné du poète polonais Adam Mickiewicz.
  • Henryk Sienkiewicz qui y séjourna en 1898-1899 y écrivit son roman Quo vadis ? publié en feuilleton à partir de 1895, qui lui vaudra recevoir en 1905 le prix Nobel de littérature. Une plage de Trégastel porte d’ailleurs le nom de Quo vadis.
  • Gérard Tournier, Editeur de Musique, propriétaire 1966-1984
  • Dieter Hallervorden, comédien allemand, est le propriétaire actuel de cette île.

 

Source : Wikipédia / Patrimoine région bretagne

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *