L’oratoire de Saint-Guirec

L’oratoire de Saint-Guirec, classé monument historique le 10 février 1903, est datable de la fin du 11ème siècle ou du début du 12ème siècle. C’est un édifice en forme de arche, construit avec différents pierres maçonnées (granite, grès, pierres volcaniques, schiste), en forme d’arc légèrement brisé, reposant sur deux courtes colonnes dont l’une est ornée de volutes adossées dans l’angle. Il aurait été élevé par les moines cisterciens de l’abbaye de Bégard. La statue en bois datée du 14ème siècle, qu’elle enfermait et présentait au public, fut remplacée en 1904 par une statue en granite.

Les légendes racontent que Saint-Guirec était évoqué par les jeunes filles pour se marier dans l’année. A cet effet, celles-ci piquaient des aiguilles dans le nez de la pauvre statue, mainte fois mutilée.

L’original est donc maintenant à l’abri de la chapelle du même nom qui est située à quelques pas, en surplomb de la plage. L’édification de celle-ci remonte au 14ème siècle mais il ne subsiste que peu de pierres de cette époque. Elle subit en effet plusieurs restaurations au cours des ans et fut notamment agrandie.

Autre croyance : pour faire marcher plus tôt les enfants, on les faisait baiser les pieds du saint dans l’oratoire. La roche qui sert de bas à l’oratoire est censée représenter l’esquif sur lequel le saint traversa la Manche pour évangéliser les Bretons.

A marée haute, l’oratoire du fait qu’il est édifié sur un rocher reste visible.

 

sources : Archives cote d’armor

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *